Recently funded projects/ Projets recemment finances

VOIR EN FRANÇAIS CI-DESSOUS

Elementary School Maradi. AFN $5,000. Build a classroom to replace temporary shelters being used since classrooms were destroyed in a fire that took the lives of 34 children. MARADI

Dignite des Femmes Tagala Koye. Tagaz Espoir 231,000 cfa. Conduct a needs assessment to evaluate economic opportunities available to women sand carriers in order to develop future job skills programs to help them gain better employment. NIAMEY

Soutien des Femmes d’Eladab.  ONG TAMAKRAST 2,680,000 cfa. Drill a borehole and install a solar pump in a garden for the women’s co-op, which is already organized and active in drying and processing fruits and vegetables. AGADEZ

Maison de la Parole. ONG GONI 2,500,000 cfa. Create an event space/center for oral tradition in Libori, a community known for this heritage. Project will construct a stage and a meeting space (hut/hangar) to support cultural and artistic events. NIAMEY

Ma sœur, Mon Modèle. (MICA) 2,515,000 cfa. Employ 12 young women mentors who have already participated in leadership training (Expanding Lives) to work with 100 middle school girls to reduce early marriage, increase school attendance and overall life success. MADAOUA

Inclusion sociale et économique des enfants vulnérable.  AfriYAN Niger 1,460,000 cfa. Work with 50 handicapped or otherwise vulnerable street kids to teach them to make marketable crafts from used plastic items. Project culminates in a craft fair/exhibition of products. OUALLAM

Job Skills for Young People in Niger. (DIMA) $5,000. Train 72 unemployed youth to do leatherwork and make other marketable crafts. This grant builds on an existing program where girls constitute more than half the trainees. NIAMEY

Landscape Restoration for Ecosystem Recovery.  $5,000, Amman Imman. At the request of villagers in Tatiste and Fak of the Northern Tahoua Region, a long term project is being launched to restore pasturelands, wetlands and forests.  FON funding will support critical baseline assessment work to identify existing conditions and guide development of alternatives for restoration.  The project, which has the potential to be an important model, will engage villagers, government agencies and other key partners.  The funding will leverage additional future investments and with that the potential for long term benefits.

Construction of a “semi-dure” classroom at the school in the village of Tchinwizni, Agadez region.  cfa2 676 500,   Assemblée des Formateurs et Animateurs des Associations (Association AFAA). The school in the village of Tchinwizni serves more than forty students and 650 families. This project will replace the temporary straw huts with reinforced adobe construction.  Benefits include safer and cleaner learning environment for students, less maintenance and upkeep required of parents, and reduced environmental impact of continually replacing straw/wood structures.

Supplemental Training and outreach for millet miner biocontrol. cfa 1 454 000, Potentiel Terre. Based on initial outreach work, Potential Terre has revised their project to reintroduce bio-control (native wasps) for millet miner, a project initially funded by FON last year, to include more training and outreach.  Trainings are already underway and engage young women as well as young men.

Vocational training for school abounds, incarcerated young people and unemployed young people. Maradi Artisan Training Center ~  5.000 $ The Maradi Artisan Training Centre works with prison officials to provide young people with training in various vocational programmes.  A 13-month program will be offered to up to 20 participants.  The training will include literacy, technical writing, basic accounting and entrepreneurship for interns.

Biocontrol of millet miner.  Potentiel Terre ~ 4.855 $ Potentiel Terre will implement a program to breed and reintroduce a native wasp that attacks wood-boring insects.  The program will also provide training so that it can continue in the future with local people producing and distributing the wasps.  Up to 20,000 households hope to benefit from reduced crop losses in Mokko commune.

Bangiya Elementary School Desks, Bangiya Village Cooperative ~ 1.401 The bangiya village cooperative near Zinder has received funding to equip a new classroom with bench tables.  This project follows the successful implementation of a classroom construction project previously funded directly by individual FON members in December 2020.  Yari RABIOU, a member of FON’s board of directors, has already transferred the funds for this project and visited the site during his visit to Niger in July 2021.  The grant will finance the purchase of 30 bench tables for Bangiya Primary School.  (A video will be posted soon).

Construction of a “semi-hard” classroom at the school in the village of Tchinwizni, in the Agadez region.  cfa2 676 500, Assemblée des Formateurs et Animateurs des Associations (Association AFAA). The Tchinwizni village school has more than forty students and 650 families. This project will replace the temporary straw huts with a reinforced adobe construction. Benefits include a safer and cleaner learning environment for students, less maintenance and maintenance required of parents, and a reduced environmental impact of the continuous replacement of straw and wood structures.

FRANCAIS

*Veuillez noter que les montants en $ indiqués reflètent le montant demandé en francs cfa et sont approximés en dollars; les montants réels dépendent des taux de change.

Ecole Primaire Maradi . AFN 5,000 $. Construisez une salle de classe pour remplacer les abris temporaires utilisés depuis que les salles de classe ont été détruites dans un incendie qui a coûté la vie à 34 enfants. Le projet vise à contribuer à l’effort en cours pour reconstruire les salles de classe en béton et en conformité avec les normes de construction des écoles du gouvernement nigérien. Jusqu’à présent, des particuliers, des ONG nationales et internationales ont reconstruit huit (8) salles de classe en béton. MARADI

Dignité des Femmes Tagala Koye . Tagaz Espoir 231 000 cfa. Mener une évaluation des besoins pour évaluer les opportunités économiques offertes aux femmes porteuses de sable afin de développer de futurs programmes de compétences professionnelles pour les aider à obtenir un meilleur emploi. Ce projet vise à améliorer les conditions de vie de femmes vendeuses de sable appelés « Tagala Koye » en leur donnant un autre choix d’une vie plus décente et plus digne. Les Tagala Koye viennent du département de Ouallam en quête de revenu à Niamey et leur activité consiste à transporter du sable sur leurs épaules qu’elles vendent à vil prix. L’objectif global poursuivi à terme par le projet vise à accompagner les femmes Tagala koye à être autonomes économiquement avec un accompagnement de proximité en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie et de celles des membres de leurs ménages. NIAMEY

Soutien des Femmes d’Eladab . ONG TAMAKRAST 2 680 000 cfa. Forage d’un forage et installation d’une pompe solaire dans un potager pour la coopérative de femmes déjà organisée et active dans le séchage et la transformation des fruits et légumes. Les femmes du village d’Eladab disposent d’un jardin qu’elles n’exploitent pas car il n’est pas équipé et elles n’ont pas assez des ressources pour l’exploiter. Ces sont des femmes dynamiques et prêtent à travailler pour améliorer leur propre conditions de vie et celle de leur famille. Elles font  la transformation agroalimentaire et le séchage des légumes. Elles dépendent des autres pour se procurer des matières premières alors qu’elles possèdent un jardin qu’elles peuvent exploiter. Les matières premières sont couteuses et difficile à trouver souvent ; ce qui ne leur permet pas d’avoir un bénéfice sur les produits transformés. C’est pourquoi ce projet est initié ; dans le but d’aider ces femmes à exploiter leur jardin afin de devenir autonome dans leurs activités.  AGADEZ

Maison de la Parole. ONG GONI 2 500 000 cfa. Créer un espace événementiel/centre de tradition orale à Liboré, une communauté connue pour ce patrimoine. Le projet construira une scène et un espace de rencontre (cabane/hangar) pour soutenir les événements culturels et artistiques. La commune rurale de Liboré est connue comme le fief des grands griots historiens et généalogistes (jasare) de l’Ouest du pays, où avait lieu historiquement un des plus grands dudal (école des griots) dirigée par Badjé Bannya et où sont passé notamment son fils Djéliba Badjé et Djado Sékou. La commune rurale de Liboré est coupée de toutes activités culturelles et artistiques. Ce projet a pour ambition de construire un Centre Culturel et Artistique dénommé ‘’ LA MAISON DE PAROLE’’ Elle s’attache à proposer au public un regard original sur les questions relatives aux pratiques langagières et mémorielles à travers la valorisation de ses archives, des résidences artistiques et des événements (contes, spectacles, concerts, débats démocratiques.  NIAMEY

Ma sœur, Mon Modèle. (MICA) 2 515 000 cfa. Employer 12 jeunes femmes mentors qui ont déjà participé à une formation en leadership (Expanding Lives) pour travailler avec 100 collégiennes afin de réduire les mariages précoces, d’augmenter la fréquentation scolaire et la réussite globale dans la vie. Notre projet aidera les familles à garder les filles scolarisées et à réussir à l’école tout en offrant des opportunités de leadership guidé aux jeunes femmes instruites.  MADAOUA

Inclusion sociale et économique des enfants vulnérables. AfriYAN Niger 1 460 000 cfa

Les enfants au Niger comme dans la plupart des pays du tiers-monde constituent une des franges les plus vulnérables. Au vu de la dégradation des conditions sociales des familles, les enfants se retrouvent dans la rue réduits à la mendicité de survie dans la négation totale de leurs droits essentiels. C’est dans le but d’apporter notre modeste contribution à la prise en compte de ces enfants que nous initions ce projet d’inclusion sociale et économique d’encadrement, de formation, de promotion et d’accompagnement des enfants vulnérables  (enfants en situation de handicap, non scolarisés, enfants de la rue, orphelins…) de la Communauté Urbaine de Ouallam. Ce projet propose travaillez avec 50 enfants des rues handicapés ou autrement vulnérables pour leur apprendre à fabriquer des objets d’artisanat commercialisables à partir d’objets en plastique usagés. Le projet se termine par une foire artisanale/exposition de produits. OUALLAM

Compétences professionnelles des jeunes au Niger. (DIMA) 5,000 $. Former 72 jeunes chômeurs à la maroquinerie et à la fabrication d’autres objets artisanaux commercialisables. Ce projet couvre une année de formation dans un programme d’apprentissage gratuit de 2-3 ans en tissage, travail du cuir ou couture.  Cette subvention s’appuie sur un programme existant où les filles constituent plus de la moitié des stagiaires. NIAMEY

Restauration du paysage pour le rétablissement des écosystèmes. 5 000 $, Amman Imman. À la demande des villageois de Tatiste et de Fak de la région de Tahoua nord, un projet à long terme est lancé pour restaurer les pâturages, les zones humides et les forêts. Le financement du FON appuiera les travaux essentiels d’évaluation de base afin de déterminer les conditions existantes et d’orienter l’élaboration de solutions de rechange pour la restauration. Le projet, qui a le potentiel d’être un modèle important, impliquera les villageois, les agences gouvernementales et d’autres partenaires clés. Le financement permettra de mobiliser d’autres investissements futurs et, partant, d’obtenir des avantages à long terme.

Construction d’une salle de classe « semi-dure » à l’école du village de Tchinwizni, dans la région d’Agadez. cfa2 676 500, Assemblée des Formateurs et Animateurs des Associations (Association AFAA). L’école du village de Tchinwizni accueille plus de quarante élèves et 650 familles. Ce projet remplacera les cabanes de paille temporaires par une construction en adobe renforcée. Les avantages comprennent un environnement d’apprentissage plus sûr et plus propre pour les élèves, moins d’entretien et d’entretien requis des parents et un impact environnemental réduit du remplacement continu des structures en paille et en bois.

Formation supplémentaire et sensibilisation pour la biocontrôle des mineurs de mil. cfa 1 454 000, Potentiel Terre. Sur la base des travaux de sensibilisation initiaux, Potential Terre a révisé son projet visant à réintroduire la biocontrôle (guêpes indigènes) pour les mineurs de mil, un projet initialement financé par FON l’année dernière, afin d’inclure plus de formation et de sensibilisation. Des formations sont déjà en cours et engagent aussi bien les jeunes femmes que les jeunes hommes.

Formation professionnelle pour les abondons scolaires, les jeunes incarcérés et les jeunes sans emploi. Centre de Formation des Artisans de Maradi ~ 5.000 $ Le Centre de Formation des Artisans de Maradi travaille avec les responsables pénitentiaires pour offrir aux jeunes une formation dans divers programmes professionnels.  Un programme de 13 mois sera offert jusqu’à 20 participants.  La formation comprendra l’alphabétisation, la rédaction technique, la comptabilité de base et l’entrepreneuriat pour les stagiaires.

Sécurisation contre la chenille mineuse de l’épi du mil. Potentiel Terre ~ 4.855 $ Potentiel Terre mettra en œuvre un programme pour élever et réintroduire une guêpe indigène qui attaque les insectes xylophages.  Le programme offrira également une formation afin qu’il puisse se poursuivre à l’avenir avec les populations locales produisant et distribuant les guêpes.  Jusqu’à 20.000 ménages espèrent bénéficier d’une réduction des pertes de récoltes dans la commune de Mokko.

Bangiya Elementary School Desks, Bangiya Village Cooperative ~ 1.401 $ La coopérative du village de Bangiya près de Zinder a reçu un financement pour équiper une nouvelle salle de classe avec des tables-bancs.  Ce projet fait suite à la mise en œuvre réussie d’un projet de construction de salles de classe précédemment financé directement par des membres individuels de FON en décembre 2020.  Yari RABIOU, membre du conseil d’administration de FON, a déjà transféré les fonds pour ce projet et s’est rendu au site lors de sa visite au Niger en juillet 2021.  La subvention financera l’achat de 30 table-bancs pour l’école primaire de Bangiya.  (Une vidéo sera bientôt mise en ligne).

Tchizamene Clinic Solar Batteries & Beds, Organisation Vie et Développement ~ 3.175 $ L’Organisation Vie et Développement a démontré son efficacité en 2020 en mettant en œuvre un petit projet d’intervention d’urgence financé par une petite subvention de FON, fournissant des fournitures médicales dans la région d’Agadez.  Cette proposition retenue vise à remplacer des batteries vieilles de 12 ans alimentés par les panneaux solaires de la clinique de santé et permettra d’acheter 10 lits et matelas.  La clinique dessert environ 10.000 personnes dans le village de Tchizanmene, commune de Dannat, région d’Agadez.  Il y a deux infirmières, une sage-femme et son assistante à la clinique.  Les batteries amélioreraient la capacité de réfrigération des médicaments essentiels.

Website of the Friends of Niger